Nous joindre
Recevoir
l'infolettre
Télécharger
L’application
Faites partie
de l'équipe
June 22 - 2023
0

Choisir un camion d’occasion en 5 étapes

Si vous avez décidé d’acheter un camion, les camions d’occasion peuvent parfois être une meilleure option que les véhicules neufs. Si les risques sont plus élevés, l’achat d’un camion d’occasion présente également de nombreux avantages. Vous devez tenir compte d’un certain nombre d’éléments, comme la vérification de l’état réel du camion et la disponibilité de toutes les informations et documents nécessaires. Choisir le bon camion n’est pas facile. Voici les 5 étapes à suivre pour vous assurer de prendre la bonne décision.

 

Étape 1 : Déterminez au préalable votre budget et vos besoins

 

Premièrement, vous devez avoir une idée bien précise du type de véhicule que vous souhaitez acheter. Suivant les parcours empruntés par le camion ou les marchandises acheminées, les divers modèles et types de véhicules proposés pourront être ajustés selon vos exigences.

 

N’oubliez pas de mentionner votre budget global avant de commencer à chercher une offre, une étape cruciale pour la suite. En effet, il est assez délicat de déterminer le coût d’un camion, dans la mesure où sa structure peut représenter le double de son coût.

 

Étape 2 : Connaître le passé de votre futur camion

 

Vous devrez interroger directement le vendeur, dans la mesure où, bien que l’annonce récapitule précisément les fonctionnalités du véhicule, vous ne pourrez pas identifier le genre d’activité pour lequel il a été utilisé.

 

Sachez cependant que le kilométrage affiché au compteur du camion lors de la vente ne détermine pas forcément son état. Ainsi, un poids lourd ayant surtout roulé sur l’autoroute depuis plusieurs années est peut-être en plus bel état que celui, plus récent, qui se déplace fréquemment sur des sites de construction. Posez donc un maximum de questions au vendeur sur le précédent usage du véhicule.

 

Étape 3 : Inspectez le poids lourd pour contrôler son état

 

Veillez à ce que le contrôle technique du camion d’occasion soit parfait, ou du moins qu’il ne nécessite pas une seconde inspection, qui pourrait vous coûter plus cher.

 

Dans le cas où le certificat de vérification mécanique SAAQ est en règle, il subsiste quelques points de vérification à faire pour être certain de ne plus avoir de problèmes par la suite :

 

  • Le système hydraulique : Contrôlez la possibilité de fuites d’huile au niveau du boîtier de direction.
  • Le châssis : Contrôlez la corrosion.
  • Le joint de culasse : Mettez le camion en marche et laissez le moteur fonctionner pendant 10 minutes de sorte que le thermostat s’ouvre et que le ventilateur se mette en marche.

 

Étape 4 : Effectuez un test de conduite

 

Lorsque les contrôles sont effectués, il y a encore quelques étapes à respecter pour s’assurer que le camion en question est en bon état. Tout ce que vous avez à faire est de vous mettre au volant du véhicule ou de monter avec le propriétaire et de faire un essai.

 

  • Pour l’embrayage : Inspectez l’embrayage pour être certain qu’il n’y a pas de bruits ou de problèmes lors de sa mise en marche ou de son arrêt.
  • Contrôlez aussi le disque d’embrayage à l’arrêt en enclenchant la troisième vitesse puis en relâchant l’embrayage (si le camion cale, le disque est en bon état).
  • Concernant le freinage : il suffit de 4 ou 5 crans pour serrer le frein à main. Contrôlez aussi le freinage du poids lourd en roulant et en contrôlant notamment sa trajectoire.
  • Et la conduite : Lorsque vous libérez le volant, ce dernier ne devrait pas trembler et le poids lourd ne doit pas changer de direction.

 

Étape 5 : Les éléments devant être fournis par le vendeur

 

Si les différentes étapes mentionnées ci-dessus ont été suivies sans problème et que le véhicule souhaité se trouve en bon état, il y a seulement une ultime démarche à faire avant de pouvoir devenir son heureux propriétaire. Le vendeur devra notamment vous remettre certains documents :

 

  • Le certificat d’immatriculation
  • Le contrat de vente: le certificat, en double pour chacune des deux parties, fait état de la mutation de propriété.
  • Le registre des droits personnels et réels mobiliers (RDPRM) : ce document atteste du fait que le véhicule en question est libre de tout gage et de toute opposition.
  • Le carnet d’entretien : si disponibles, obtenir les factures d’entretien du camion de l’ancien propriétaire.
  • Le certificat de vérification mécanique SAAQ : ce rapport vous informe sur l’état du véhicule.

 

Désormais, vous pourrez poursuivre le processus d’achat de votre poids lourd d’occasion sans vous inquiéter des éventuelles mauvaises surprises.

 

Pour plus d’informations sur l’achat d’un camion lourd d’occasion, vous pouvez consulter notre inventaire en ligne et contacter nos représentants. 

Fermer ×

Inscrivez-vous à l’infolettre
GLOBOCAM