Nous joindre
Recevoir
l'infolettre
Télécharger
L’application
Faites partie
de l'équipe
June 18 - 2021
0

Les piliers de GLOBOCAM : Benoit Mathieu

Benoit Mathieu a commencé sa carrière dans l’entreprise le 10 mai 1995. Celui qui œuvre comme représentant aux ventes pour notre concessionnaire de Lévis a bien voulu nous rencontrer pour nous parler de son parcours dans l’entreprise.

Entrevue réalisée par Lise Hamel

 

Bonjour et merci de participer à cet entretien. Est-ce que tu peux me parler de ton parcours chez GLOBOCAM depuis ton arrivée ?

 

Je venais d’une carrière comme acheteur pour une sablière. À l’époque, Claude Harvey (Directeur général et propriétaire de Camions Freightliner Québec) voulait m’embaucher, mais comme je débutais à peine dans la vente, je trouvais que le camion lourd c’était gros comme choix. J’ai donc commencé par 8 mois sur la route en tant que représentant pièces et service et ce n’est qu’ensuite que j’ai pris le poste de représentant aux ventes de camions; d’abord au concessionnaire de Québec, puis à Lévis quelques années plus tard. Depuis, je n’ai pas changé de rôle.

 

 

Depuis ton arrivée, qu’est-ce qui a le plus changé ?

 

Depuis l’arrivée de GLOBOCAM, il y a environ 4 ans (le réseau GLOBOCAM a fait l’acquisition des deux concessionnaires de Camions Freightliner Québec; soit celui à Québec ainsi que l’autre à Lévis, en 2016), c’est une organisation structurée et on a maintenant des gens qui s’occupent de la préparation des camions et du support administratif. Cela nous [les représentants aux ventes] permet de nous concentrer sur la vente de camion. L’inventaire aussi est beaucoup plus important et, par le fait-même, il y a plus d’action.

 

 

Qu’est-ce qui te rend toujours heureux dans ton travail ?

 

De la façon que ça fonctionne présentement, c’est agréable de travailler aux ventes. En plus, il y a de beaux changements qui s’en viennent, comme le camion électrique et la technologie qui évolue constamment; les défis actuels sont plaisants et permettent de rester heureux au travail.

 

 

Quand tu regardes les 20 dernières années, qu’est-ce qui te rend fier dans ton travail ?

 

C’est mon portefeuille de client. J’ai réussi à faire de la business propre, mes clients ont confiance en moi et c’est réciproque. J’ai même des clients qui me sont fidèles depuis 1997 !

 

 

As-tu un rêve dans ton travail que tu aimerais voir se produire dans les prochaines années ?

 

Le jour où je voudrai ralentir, j’aimerais peut-être devenir formateur pour les nouveaux vendeurs et aider cette relève à « closer les deals ». Être en support à des jeunes serait surement motivant quand je voudrai arrêter de m’occuper de mon territoire. J’aimerais aussi former les chauffeurs des clients pour les aider à optimiser par leur conduite les nouvelles technologies offertes dans les camions.

 

 

Quels conseils donnerais-tu à un nouvel employé de GLOBOCAM ?

 

Le conseil que je donnerais : si le téléphone ne sonne pas, fais du travail. Bâtis des camions fictifs pour un client, tiens-toi occupé et prévois d’avance les questions que tes clients potentiels pourraient te poser. Comme ça, quand ça bougera plus et que tu recevras une tonne de questions, tu seras prêt. Tu dois te voir comme étant leader de ta propre compagnie; tu ouvres à l’heure que tu veux et tu fermes à l’heure que tu veux. Plus tu es ouvert, plus tu augmentes tes opportunités de faire des affaires.

 

 

Selon toi, qu’est-ce qui fait le succès de GLOBOCAM ?

 

On a du monde pour atteindre nos objectifs. On a réussi à redonner le sentiment d’appartenance aux employés. Le service qui se donne ici, on ne verra jamais la perfection, mais il n’est pas loin ! Le service à Lévis est impeccable et l’intérêt des gens dans le travail parait. Ça, ca fait de nous une belle gang !

Fermer ×

Inscrivez-vous à l’infolettre
GLOBOCAM